Antioxydants

Je vous parle souvent des antioxydants dans mes différents articles. Pour que ce soit plus clair pour vous, j’ai décidé de vous faire un post dessus et de vous expliquer leur rôle.
Zoom sur ces composés indispensables à notre organisme.

Définition

Un antioxydant est une molécule qui ralentit la dégradation due à l’oxydation d’autres substances chimiques en assurant un meilleur vieillissement.
On les trouve dans les fruits, les légumes, les végétaux, les céréales et le cacao, le café et le thé.

Antioxydants & alimentation

L’antioxydant le plus connu est le β- carotène, bon pour la ???? PEAU bien sûr ! Ce composé qui donne un teint hâlé qu’on retrouve notamment dans la carotte.
Vous connaissez aussi certainement l’acide ascorbique ou vitamine C, le tocophénol ou vitamine E, les polyphénols et le lycopène.

Le β-carotène ou vitamine A

C’est la première vitamine découverte en 1913. C’est une vitamine liposoluble qui joue un rôle important dans la vision, la croissance des os et régule le système immunitaire. De plus, elle permet conserve la santé de peau et des muqueuses.
Le β-carotène est la transformation de la vitamine A par l’organisme lors de la consommation de végétaux.
Sources : Carotte, patate douce, légumes verts foncés, abricot, mangue.


Ne pas consommer une quantité trop importante car cela provoque une coloration orange de la peau.

L’acide ascorbique ou vitamine C

L’acide ascorbique a une action antioxydante qui capture les radicaux libres (« déchets » de l’organisme) et ralenti le vieillissement cellulaire. C’est une vitamine hydrosoluble qui doit être apportée au quotidien car le corps est incapable de la fabriquer.
Sources : Persil, kiwi, agrume, goyave, navet, brocoli, chou de Bruxelles…

Le tocophénol ou vitamine E

Elle empêche l’action des radicaux libres dans l’organisme. De plus, elle a des propriétés anti-inflammatoires, anti-plaquettaires t vasodilatatrices. Il n’existe as d carence pour cette vitamine, néanmoins la maladie cœliaque et la maladie de Crohn diminuent l’absorption de la vitamine E, tout comme le tabac.
Sources : Légumes à feuilles vertes (épinards, blettes…), huiles végétales, graines, amandes, noix et noisettes.

Les polyphénols

Avec leur importante fonction antioxydante, les polyphénols sont des molécules principalement présentes dans les végétaux. Elles sont souvent utilisées dans le traitement de nombreuses pathologies comme les cancers, les maladies inflammatoires, cardiovasculaires et neurodégénératives.
Sources : Thé vert, fruits, légumes, légumineuses et vin rouge.

Le lycopène

C’est un pigment caroténoïde rouge de la tomate. Il est transporté par les lipides du sang et s’accumule dans certains organes comme le foie et la prostate. Messieurs, une étude épidémiologique prouve qu’une consommation élevée en lycopène protège contre le cancer de la prostate.
Sources : Tomate et pastèque.

En conclusion, les antioxydants permettent de diminuer le taux de cholestérol, de prévenir les maladies cardiovasculaires et les cancers, éliminent les radicaux libres et ralentissent le vieillissement cellulaire.
Chaque aliment, chaque constituant, chaque molécule a un rôle important dans notre organisme, c’est pourquoi il est nécessaire de manger varié et équilibré.
Une consommation journalière de fruits et légumes est primordial pour conserver une bonne santé. N’oubliez pas la recommandation du PNNS (Plan National Nutrition Santé) = Mangez 5 fruits et légumes par jour !

« Que ton aliment soit ta seule médecine », Hippocrate.

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn